valoir


valoir
VALOIR. v. n. Estre d'un certain prix. Cette estoffe vaut tant. elle vaut dix francs l'aune. vous ne la payez pas ce qu'elle vaut. la pistolle vaut tant. le loüis d'or vaut tant. de ces deux choses-là, l'une vaut bien l'autre.
On dit prov. qu'Une chose vaut son pesant d'or, pour dite, qu'Elle est extremement bonne dans son genre, & qu'on ne la peut trop payer, trop acheter. On dit aussi, d'Un homme dont on veut vanter les bonnes qualitez; & particulierement celles qui regardent la societé de la vie, que C'est un homme qui vaut son pesant d'or. Et on dit prov. & dans le stile familier, qu'Un homme vaut de l'argent, que ce qu'il dit vaut de l'argent, pour dire, que C'est un homme qui est plaisant, qui est agreable dans ce qu'il dit.
On dit aussi prov. Chaque chose vaut son prix, chacun vaut son prix, pour dire, que Chaque chose, chaque personne, a son prix, a son merite particulier, & qu'il ne faut point tellement ravaler, tellement loüer une chose, une personne, que ce soit au préjudice des autres. On dit aussi prov. qu'Un homme en vaut bien un autre, que c'est un homme qui en vaut bien un autre, pour dire, que C'est un homme qui merite autant d'estime qu'un autre, & qui a d'aussi bonnes qualitez. Et on dit encore prov. que Monsieur vaut bien Madame, ou, que Madame vaut bien Monsieur, pour dire, qu'Ils sont à peu prés d'aussi bonne maison, qu'ils ont autant de bien, autant de bonnes qualitez l'un que l'autre.
On dit encore prov. d'Une chose qui a augmenté de prix par les soins qu'on s'est donné, par les peines qu'on en a prises, qu'Elle vaut mieux pistolle qu'elle ne valoit escu. Et on dit dans le discours familier, qu'Une chose ne vaut pas un sou, qu'elle ne vaut pas un clou à soufflet, qu'elle ne vaut pas le ramasser, pour dire, qu'Elle ne vaut presque quoy que ce soit, qu'elle n'est bonne à rien, qu'elle ne merite pas qu'on la ramasse. On dit aussi prov. que Le jeu ne vaut pas la chandelle, pour dire, que La chose dont il s'agit ne merite pas les soins qu'on prend, les peines qu'on se donne, la dépense qu'on fait. On dit aussi par mespris d'un homme, avec qui on ne veut point entrer en contestation, qu'Il ne vaut pas la peine qu'on luy réponde. Et, d'Une chose, d'une affaire de peu de consequence, qu'Elle ne vaut pas la peine d'y penser. Et au contraire, on dit d'Une chose, d'une affaire serieuse & importante, qu'Elle vaut bien la peine d'y penser, la peine qu'on y pense, pour dire, qu'Elle est assez considerable pour meriter qu'on prenne du temps pour en deliberer.
On dit aussi prov. & fig. Des choses qu'on connoist par experience, & qu'on a trouvées difficiles, fascheuses, penibles, de grande dépense &c. que L'on sçait ce qu'en vaut l'aune. il a eu des procez, il sçait ce qu'en vaut l'aune. il a basti, il sçait bien ce qu'en vaut l'aune. j'ay passé par là, je sçay ce qu'en vaut l'aune.
On dit communément, qu'Une chose ne vaut rien, pour dire, qu'Elle n'est presque d'aucun prix, d'aucune utilité, d'aucun usage, qu'elle n'a pas les qualitez requises pour estre bonne, qu'elle n'est d'aucun merite en soy. Et cela se dit, tant des choses qui se vendent & qui s'achetent, que des autres, & mesme des ouvrages d'esprit. L'estoffe qu'il a achetée ne vaut rien. il a vendu un cheval qui ne valoit rien. cela ne vaut rien. ce potage ne vaut rien. ce ragoust ne vaut quoy que ce soit. il fit un grand discours qui ne valoit rien. cet ouvrage de la façon dont vous en parlez ne peut rien valoir. On dit aussi, qu'Une chose ne vaut rien, pour dire, qu'Elle est entierement usée & hors d'estat de plus servir. Cet habit ne vaut rien, ne vaut plus rien. On dit pareillement, qu'Un homme ne vaut rien, pour dire, que C'est un meschant homme, un scelerat. Ne vous fiez pas à luy, c'est un homme qui ne vaut rien. En ce sens, Vaut rien, s'employe aussi au subst. comme l'on verra cy-dessous.
On dit encore prov. Un averti en vaut deux, pour dire, qu'Un homme qui est averti, qui est preparé, qui est sur ses gardes, a un avantage qu'il n'auroit pas sans cela.
On dit aussi prov. Cela vaut fait, pour dire, Assurez- vous que cela ne manquera pas de se faire.
Vaille que vaille, tout coup vaille. Façons de parler dont on se sert communément, pour dire, A tout hazard. Donnez vostre placet, vaille que vaille, prenez sa promesse, vaille que vaille. je luy ay esté faire ma sollicitation, tout coup vaille. On dit aussi, dans de certains jeux, Tout coup vaille, pour dire, que Le coup qu'on va joüer ne prejudiciera point. Je pretens que la bale a doublé, mais je ne laisse pas de joüer, tout coup vaille. on ne sçait laquelle des deux boules est la plus proche du but, je m'en vais joüer tout coup vaille.
Valoir, signifie aussi, Tenir lieu, avoir la force, la signification &c. M. en chiffre Romain vaut mille. le D. vaut cinq cents. le C. vaut cent &c. en chiffre ordinaire un 1 devant un 0, vaut dix. les jettons valent ce qu'on les fait valoir &c. l'as au piquet vaut onze. cette note de musique vaut une mesure, une demi- mesure.
Valoir, signifie aussi, Profiter, estre d'un certain revenu. Cette charge luy vaudra beaucoup. en de certaines années. sa terre luy a valu dix mille francs. il a bien fait d'acheter cette terre, elle luy pourra valoir beaucoup.
On dit, Faire valoir une terre, pour dire, La mettre en estat de rapporter. Et, La faire valoir par ses mains, pour dire, En joüir par ses mains, sans avoir de fermier.
On dit prov. Tant vaut l'homme, tant vaut sa terre, pour dire, que Les biens, les affaires, les emplois ne sont considerez qu'autant que celuy qui les possede a de force ou d'industrie pour les faire valoir.
On dit prov. & fig. Faire valoir le talent, pour dire, Tirer du profit, de l'utilité, des avantages qu'on a. Et, Faire valoir sa marchandise, pour dire, Faire extremement paroistre les moindres choses qu'on fait.
On dit à peu prés dans le mesme sens, Un homme ne vaut que ce qu'il se fait valoir. c'est un homme qui se fait bien valoir.
On dit, Des actes & des formalitez qu'on fait par pure precaution, qu'On les fait pour valoir ce que de raison, pour dire, Afin qu'ils puissent servir selon les occasions.
On dit impersonnellement, Il vaut mieux, pour dire, Il est plus expedient. Il y a beaucoup d'occasions où il vaut mieux se taire que de parler.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • valoir — [ valwar ] v. <conjug. : 29> • 1080; var. valeir XIe; lat. valere I ♦ V. intr. 1 ♦ Correspondre à (une certaine valeur); avoir un rapport d égalité, etc., avec (autre chose) selon l estimation qui en est faite. ⇒ coûter. « Les gros… …   Encyclopédie Universelle

  • valoir — Valoir, Valere. Valoir autant que les Grecs, Respondere laudibus Graecorum. Valoir et servir de ce qu un autre chose sert, Vicem exhibere. Faire plus valoir, Augere merces. Il vaut tous les ans tant au Roy, Auget haec res quotannis regni fisþcum… …   Thresor de la langue françoyse

  • valoir — (va loir), je vaux, tu vaux, il vaut, nous valons, vous valez, ils valent ; je valais ; je valus, nous valûmes ; je vaudrai ; je vaudrais ; valons, valez, qu ils vaillent ; que je vaille, que nous valions, que vous valiez, qu ils vaillent ; que… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VALOIR — v. n. ( Je vaux, tu vaux, il vaut ; nous valons, etc. Je valais. J ai valu. Je valus. Je vaudrai. Je vaudrais. Vaux, valez. Que je vaille ; que nous valions, que vous valiez, qu ils vaillent. Que je valusse. Valant. ) Être d un certain prix,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VALOIR — v. intr. être d’un certain prix, avoir un certain mérite. Cette étoffe vaut tant. Elle valait dix francs le mètre. Vous ne la payez pas ce qu’elle vaut. De ces deux objets, l’un vaut bien l’autre. Ce cheval ne vaut plus la somme qu’il a valu… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • valoir — vt. VALAI (Aix, Albanais.001, Annecy.003, Arvillard.228b, Chable.232, Leschaux.006, Onex, Saxel.002, Villards Thônes.028), valêr (Ste Foy), valyai (228a), C.1. Fra. Ils ne valent pas valoir plus // mieux // plus cher valoir l un que l autre>… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • valoir — [valwaʀ] (v. 3) Présent : vaux, vaux, vaut, valons, valez, valent ; Futur : vaudrai, vaudras, vaudra, vaudrons, vaudrez, vaudront ; Passé : valus, valus, valut, valûmes, valûtes, valurent ; Imparfait : valais, valais, valait, valions, valiez,… …   French Morphology and Phonetics

  • Valoir — nm propriété Sologne …   Glossaire des noms topographiques en France

  • Valoir — III гр., (avoir) P.p.: valu Стоить, иметь цену Présent de l indicatif je vaux tu vaux il vaut nous valons vous valez ils valent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • valoir — …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.